La délicatesse de la soudure


Sculpture / Monday, April 9th, 2018

Philippe Buil a baigné dans l’art depuis son plus jeune âge en contemplant le travail d’une mère sculptrice de verre et d’un père peintre. Attiré par les métaux, il a très tôt su qu’ils feront partis au quotidien de sa vie. Même si sa vie professionnelle a composé avec l’univers de l’aciérie, des fonderies et de la métallurgie en général, ce n’est que depuis une dizaine d’années que Philippe a pris la décision de vivre pleinement son art suite à une rencontre capitale pour lui… Depuis lors il associe un savoir-faire acquis durant 25 ans de métier au plaisir passionnel de manier le métal et de le sculpter.

Pavarti Et lui, Dentelle de Bronze, d’acier
Pièce unique

À l’aide d’un procédé de soudure utilisant de l’eau sous haute pression et à haute température Philippe façonne et modèle l’acier et le bronze. C’est sur un lit de sable que l’artiste sculpte ses œuvres en associant des gouttes de métaux les unes avec les autres pour créer une dentelle originale. Il donne ainsi naissance à des bustes dentelés ou encore à des sculptures sorties de son imaginaire. Depuis l’ouverture de sa galerie, Philippe opère une percée fulgurante dans le monde de l’art et ce grâce à sa technique emprunté à la métallurgie russe et chinoise. Avec elle, il repousse certaines limites des propriétés des métaux lui permettant d’associer dans ses sculptures le bronze et l’acier.

Bronze et d’acier, Coeurs de BonsaÏ

En fonction de son humeur, sculpteur travail avec joie et envie tantôt l’un tantôt l’autre : il nous explique que le bronze est plus docile et ses réactions sont plus prévisibles contrairement à l’acier dont le côté « fougueux » donne l’impression à Philippe de dompter « un petit camarguais capricieux ». Il raconte que travailler le métal et plus particulièrement l’acier c’est comme partir à l’aventure, une aventure dont il a une idée de l’objectif mais pour autant sans connaître les péripéties que lui réservent les heures de travail pour aboutir à son œuvre. Dans son atelier, il crée en acceptant volontairement de parfois perdre le contrôle et de laisser le métal s’exprimer lui-même. Ainsi l’acier, à ses heures taquin, participe à la réalisation de la sculpture comme un partenaire le ferait. Cette co-construction contribue à donner aux œuvres de Philippe tout leur caractère et toute leur originalité. Lorsque la sculpture sort du sable de fonderie sa forme reste inchangeable mais la dentelle n’est pour autant pas fini et demande encore de l’attention.

Dentelle à l’encre sur papier

En plus de ses bustes en dentelle, Philippe enfile aussi sa combinaison en croûte de cuir et son casque de soudure pour engager un travail d’assemblage de plaques de métal décomposées et former des sculptures aux formes géométriques ou encore pour donner vie à des animaux. Lorsque la soudure n’est plus possible, Philippe se tourne volontiers vers un autre support pour exprimer son besoin de créer. C’est alors qu’il troque son chalumeau contre de l’encre de chine. En la déposant sur du papier, l’encre coule au gré de ses envies pour former de nouveau de somptueuses dentelles. C’est cette participation, cette complicité que Philippa apprécie avant tout, cet échange permanent entre la matière et lui. La perte de contrôle à toute sa place dans son art car pour lui c’est la preuve que sa sculpture vie.

Une fois sortie de son atelier, Philippe prend plaisir à partager ses œuvres et à les exposer. La rencontre avec les gens représente l’occasion d’échanger mais aussi de regarder et d’écouter les visiteurs projeter leur inconscient sur ses œuvres donnant une autre vie à ses sculptures : « ça a été créé pour vivre et ça vit » comme aime le dire Philippe. Son implication sentimentale dans ses œuvres est telle qu’il est toujours difficile de se séparer de la dernière création. Le meilleur moyen de remédier à cela n’est autre que de se remettre à sculpter pour plonger de nouveau dans une relation co-créatrice. Vous pouvez retrouver le maître en pleine action en vidéo ou en vous inscrivant à une démonstration de réalisation de sculpture le vendredi 20 avril à 17h en suivant ce lien

This slideshow requires JavaScript.

Leave a Reply